Expérience de la Porte Sainte
Franchir la Porte Sainte

Famille et la Porte Sainte

Dans la vie courante, toutes les portes sont des passages marquant une transition d’un espace vers un autre, une transformation de notre environnement. Elles sont parfois signes de rupture, illustrant le passage de ce qu’il faut laisser derrière soi vers ce à quoi on veut marcher.

Symbole fort d’une expérience spirituelle, la Porte Sainte est aussi l'occasion d’un recueillement comme dans « cueillir de nouveau » des éléments de sa vie personnelle. En retraversant nos étapes et nos transitions, réussies ou non, on trouve l’expression d’aspirations présentes et on prend conscience de ses « faims profondes ». On communie avec des personnes que l’on porte en soi, spécialement les proches, la famille et surtout ceux qui font face à des portes difficiles à franchir.

Ce passage de la Porte Sainte, nous sommes invités à le faire de l’extérieur vers l’intérieur comme pour entrer en soi-même à la recherche de son avenir personnel et d’accéder à l’essentiel. C’est une quête de sens.

Mgr Denis Bélanger, recteur de la cathédrale

Pour le croyant

Le Christ a dit : « Je suis la Porte. Personne ne va au Père sans passer par moi ». La Porte Sainte est liée à l’expérience du pèlerinage, symbole de la vie humaine, du passage terrestre vers un horizon d’éternité, au cours duquel on rencontre Dieu dans ses passages personnels. Au cours du Jubilé de la Miséricorde, traverser la Porte Sainte, c’est apprendre à se pencher sur ses misères et sur les misères du monde pour les traverser en y entrevoyant l’appel de Dieu.


Détail du visage du Christ sur la Porte Sainte
Porte Sainte, intérieur et extérieur

Qu’est-ce que la Porte Sainte ?

La Porte Sainte est une vraie porte, percée dans le mur de la chapelle du Sacré-Cœur, située du côté nord de la cathédrale. En construire une est un privilège exceptionnel autorisé par le Saint-Siège.

La fonction des Portes Saintes est d’être ouvertes et accessibles aux gens pendant les Années Saintes, aussi appelés Jubilés.

Les Jubilés sont des années de rémission, d’indulgence, et aussi de réconciliation, de conversion et de pénitence sacramentelle. Les Portes Saintes y jouent le rôle symbolique d’un chemin de conversion et de grâce.

Les Jubilés ont normalement lieu à tous les 25 ans mais un pape peut en proclamer un lorsqu’il le juge approprié. C’est ainsi que le pape François a proclamé le Jubilé de la Miséricorde de décembre 2015 à novembre 2016.

La prochaine ouverture de la Porte Sainte est liée à l’anniversaire exceptionnel qui sera souligné en 2024: les 350 ans d’existence du Diocèse de Québec.